La nouvelle année arrive à grands pas. Peut-être, comme nombre de mes proches, vous ferez aussi une liste de vœux pour l’an prochain. Vous vous déciderez enfin à aller à cette salle de sport, à laquelle vous êtes inscrit depuis le mois de mai dernier. Peut-être que vous arrêterez de fumer. A moins, que vous ne décidiez de vous coucher plus tôt ? Les exemples sont légions.

Mais comment comptez-vous vous y prendre pour réussir tout cela ? Après-tout, si vous avez décidé d’inscrire cela au rang des nouvelles résolutions, c’est que vous n’y arriviez pas jusqu’à présent. Compteriez vous sur la magie du 1er janvier ? La carte du renouveau sera elle la pièce maîtresse qui vous manquait pour réussir vos objectifs ? Certes, les aspects psychologiques associés au 1er janvier vous aideront probablement. Une page blanche, c’est appréciable. Mais je crains que cela ne suffise pas.

Ah, mais vous êtes motivé, plus que jamais ? J’oubliais … Ne tombez pas dans ce piège, amis lecteurs du café conscient. La motivation est une traitresse, comme vous en rencontrerez peu. Enfin pas exactement car elle ne vous promet rien. Mais si vous décidiez de lui confier trop de responsabilité, vous risqueriez d’être déçu. La motivation est semblable à la marée. Un jour haute, le lendemain basse. Un jour docile, le suivant agité …

  • Que faire alors ? Abandonner toute tentative de changement et d’amélioration ?

Non, évidemment. Ne comptez pas sur la motivation pour réaliser vos buts. Elle est par essence instable. Contentez vous de l’exploiter quand elle est au bon endroit, au bon moment.

L’humain est un être d’habitudes. Tout le monde s’accorde à le dire. Nous sommes sujets à des rythmes, à des cycles qui nous gouvernent, au moins en partie. Une fois l’habitude prise, il est difficile de s’en détacher. Bonne ou mauvaise.

Quelques conseils généraux pour tenir ses bonnes résolutions :

  • Aussi, prenez le temps de murir vos objectifs. Ne vous lancez pas directement dans la réalisation de ces derniers. Une motivation en cache souvent une autre …
  • Commencez doucement. Fixez vous des objectifs aisément réalisables. La spirale de la réussite vous portera plus loin et plus rapidement que des étapes trop ambitieuses. Si vous avez décidé de vous remettre à la pratique sportive, par exemple, rien ne sert de faire du sport 6 fois par semaine intensément pour arrêter 2 semaines plus tard. Rien ne sert non plus de commencer par des footing d’une heure. Commencez par substituer un de vos trajets en métro ou en voiture par une marche à pied, chaque jour ensoleillé. L’exemple est certes trivial, mais dans la pratique vous vous apercevrez que la leçon n’est pas si facile.
  • Concentrez votre motivation sur le fait de maintenir l’habitude qui vous fera avancer dans la direction souhaitée. Si vous vouliez être plus en forme physiquement, astreignez vous à heure régulière à être quelque part pour faire avancer votre objectif. Retrouvez-vous sur votre tapis, au stade ou dans votre salle de gym selon des créneaux horaires dédiés à votre objectif.
  • Parlez-en autour de vous. Un objectif partagé sera d’autant plus facile à réaliser que vous en aurez discuté avec votre entourage. La « pression sociale » ou le besoin de cohérence vous pousseront à ne pas abandonner trop rapidement.
  • Prenez du recul. Songez au nombre de fois où vous avez dû tomber pour apprendre à marcher. Si vous aviez du vous décourager au bout de quelques tentatives infructueuses, vous ne seriez probablement pas capable de marcher aujourd’hui …

J’espère que ce bref article vous plaira et vous sera utile. N’hésitez pas à le critiquer ou à apporter vos exemples de réussites ou d’échecs quant à un changement que vous avez souhaité apporter à votre vie.